Radio d'entreprise, petit cas pratique autour de 3FM, la radio des gardiens 3F...

publié le 20 janv. 2013 à 14:26 par Carole THOMAS   [ mis à jour : 17 sept. 2014 à 06:41 ]
Répondre à un besoin de communication métier tout en créant un esprit de communauté...

Les gardiens d'immeubles représentent une population « isolée » par rapport aux salariés ou cadres évoluant en agences et au siège. Premiers acteurs de la relation client, ils ont besoin d’être informés et formés aux évolutions  de l'entreprise (mobilité des locataires, prise en compte du vieillissement, lutte contre les incivilités…).

Par ailleurs, les gardiens sont en demande de valorisation, et de moments de convivialité.  Le besoin de cohésion et de reconnaissance est  important pour cette population qui n’est pas la cible privilégiée des supports « généraux » de communication.

...grâce à une radio dédiée : une émission bi mensuelle de 15 minutes

Sur la forme, la radio a 3 atouts évidents :

Un média de l’oral, immédiatement accessible ( cible souvent peu à l’aise avec l’écrit) ;

un média passif (on peut écouter la radio en faisant autre chose) ;

qui crée de la proximité, du fait du partage d'expérience avec des paires, de voix familières...

Sur le fond, un outil ancré terrain

Axé sur la formation/sensibilisation métier et les sujets RH, cet outil de communication a été structuré autour :

- d'un "Zoom métier" traitant un sujet métier au travers de témoignages de gardiens et d'experts (la gestion des épaves, la gestion des risques liés aux fêtes de fin d'année...) ;

- d'une initiative prise par un ou une gardienne (sur le recyclage, le contact client... ) ;

- d'une interview sur une actualité qui concerne les gardiens (campagne de supplément de loyer, accord sur les sites sensibles)

- d'une dédicace musicale

Les facteurs clés de succès

- La possibilité pour les gardiens de laisser des messages téléphoniques, suggestions de sujets, remarques sur les émissions...

- La présence systématique de gardiens dans tous les sujets

-       La promotion de chaque émissions auprès des auditeurs via push sms 

-  Le coût modique grâce au choix d'une connexion téléphone fixée

Après 40 émissions, 3FM atteint 30% de taux d'audience sur la cible (hors écoute collective), 60% sur émission en public (le "live est plébiscité !).

3 modestes leçons à retenir : 

- la loi de proximité fonctionne à plein avec de fortes audiences des "collègues immédiats" Lorsqu'un gardien de Paris est interviewé, la centaine de gardiens de l'agence de Paris booste l'audimat global.

- les sujets plus "persos" type "prendre la parole en public", "séparer vie pro et vie perso" ont davantage de succès que les sujets un peu "descendants" sur de nouvelles procédures...

- l'accompagnement com auprès des managers pour susciter des écoutes collectives, relancer l'audimat est incontournable



Comments